Chez Ruegy

Bienvenue chez Ruegy

Qu’est devenu le Lutin Vert ?

Classé dans : Le chemin — 23 décembre, 2007 @ 13:07

Quelle aventure, le lutin vert s’est sauvé ! Quichottine a fouillé sa bibliothèque de fond en comble, rien à faire. Archibald Jolifleur a disparu.

Je passais par hasard dans le quartier, photographiant la ville sous ses habits de fêtes, lorsque je le vis.

Voici mon témoignage, il vaut ce qu’il vaut, la police ne m’a pas encore interrogé mais je m’attends à voir Misss Marple d’un instant à l’autre.

A peine avait-il enjambé le rebord de la fenêtre de la bibliothèque de Dame Quichottine qu’Archibald Jolifleur , le lutin vert, fut saisi par le froid glacial qui régnait dans les rues de la ville.

Déséquilibré par ses membres engourdis il chuta du second étage jusque dans la hotte du père Noël qui trainait sur le boulevard, quelques mètres plus bas.

L’impact se fit en douceur, le gros barbu n’avait semble-t-il pas remarqué son nouveau passager et Archi, ayant rebondi sur quelque chose de mou, ne s’était rien cassé.

Une douce odeur d’orange et de pain d’épices emplissait la hotte et lui donnait un air rassurant malgré le noir profond qu’il y faisait.

Du bout des doigts, Archibald Jolifleur tâta l’objet sur lequel il avait atterri.

- Etrange, se dit-il en se redressant. Où suis-je tombé ? On dirait que ça bouge mais je n’y vois rien !

Fouillant dans ses poches, le rusé lutin sorti un briquet d’amadou et une petite bougie qu’il avait emportée de son pays.

En deux temps, trois mouvements la flamme de la bougie éclaira faiblement le petit habitacle. Le spectacle qu’il vit sous ses pieds manqua le faire tomber à la renverse, Archibald Jolifleur était en train de piétiner un ours brun d’au moins vingt pouces. Heureusement le poids du farfadet n’avait pas sorti l’animal de son hibernation. Le cœur d’Archi commençait à reprendre un rythme plus tranquille lorsqu’il aperçu dans un coin, recroquevillée dans sa belle robe à paillettes, une princesse de contes de fée.

Rien à voir avec ces matuvues, les Barbies et autres stars de pacotilles qui ne supportent pas le passage des années. Non, celle-ci était… elle était belle comme un cœur, et en parlant de cœur, celui du petit Archibald battait la chamade et le laissait sans voix.

Soudain tout se mit à bouger, la hotte fut jetée sur le sol dans une pièce immense et sombre.
Archi en avait profité pour s’approcher de la belle.
Il était à nouveau libre, mais il n’était plus seul.
D’un geste il fit signe à la princesse de rester en arrière. Il grimpa jusqu’au bord de la hotte et, plissant les yeux, scruta la pièce.

Autour d’eux, des robots et des vaisseaux intergalactiques qui ne verront peut-être jamais l’espace, des ours endormis, des camions de pompiers près d’une gare de marchandises.

Tout était calme, Archi aida la belle à descendre jusqu’au sol. C’est en se retournant que le lutin compris pourquoi sa princesse ne bougeait plus.

Piégé par sa surdité qui l’avait empêché d’entendre. Autour des deux fugitifs, des dizaines de véhicules de police braquaient leurs phares. Les sirènes hurlaient.

Comment le lutin Archibald Jolifleur va-t’il s’en sortir ? Je l’ignore mais je crois qu’il a déjà été repéré dans d’autres lieux.

14 commentaires »

1 2
  1. vita dit :

    Bonjour de VITA

  2. Le bigorneau dit :

    Je te souhaite un joyeux Noël…peut-être l’ai-je déjà fait je ne sais plus ou j’en suis..;gros bisous;..J’aperçois ton texte…mais..je n’ai pas le temps de tout lire..j’espère qu’on va le retrouver le lutin vert..MDR…

  3. chris dit :

    Trop mignon…..cette odeur d’orange et de pain d’épices…………….on retombe en enfance ???…….à l’occasion de Noel ?????………on reve à la jolie princesse ………qui ne vieillit jamais, ne fait pas le ménage…..ni la vaisselle ?????’
    ….on n’a pas le courage de révéler comment ça se termine ????……on laisse ça aux autres sur un point d’interrogaton…
    Fais dodo, Colin mon p’tit frèreu…….fais dodo…….
    Joyeux Noel !…..plein de cadeaux !…….et une princesse secrète !

  4. ruegy dit :

    Bonjour Vita, enchanté de te rencontrer ici.

    Bigornette, je te fais une grosse bise et te souhaite un joyeux Noël.

  5. ruegy dit :

    Chris, toi aussi tu trouves ça mimi l’odeur du pain d’épices ?
    Pour le lutin, la dernière fois que je l’ai vu, le coquin se faisait la belle ;) . M’est avis qu’il s’est barré en italie.
    Passe un trés beau Noël.

  6. Quichottine dit :

    J’adore !!! Merci Ruegy

    J’ai mis le lien vers toi en page d’accueil, sur mon « mot du jour ».

    Merci !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  7. Chana dit :

    Je passe te souhaiter un JOYEUX NOEL. Je n’ai vraiment pas de temps aujourd’hui aussi je repasserai lire ton article dès que j’aurai un petit moment tranquille.
    Bises spéciales en ce jour et tout plein de bonnes choses pour toi et ceux qui te sont chers.
    Chana

  8. nina de zio peppino dit :

    D’habitude je n’aime pas trop que l’on me raconte des histoires…là, j’ai adoré me laisser transporter…peut-être à cause du temps, de l’époque, des festivités…Je te souhaite de passer d’excellentes fêtes de Noël avec les tiens. Champagne ! Bises.

  9. ruegy dit :

    Nina, Chana et Quichottine, merci pour ces petits mots bien sympas. Bises et joyeux Noël.

  10. siratus dit :

    Joyeux Noël !
    Gros bisous :0010:

1 2

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

le blog de jeanluke |
Le jeux Lyrique |
My wOrld |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poesymymy
| La joie de vivre c'est le b...
| L'ATELIER-CAFE de Flor...