Chez Ruegy

Bienvenue chez Ruegy

Archive pour le 30 mars, 2008

Les petites filles de décembre

Posté : 30 mars, 2008 @ 11:49 dans Le port | 14 commentaires »

Vous connaissez certainement Plume et son blog. Elle y parle souvent de ses livres, et gentiment nous en propose des extraits.

petitesfillestome1.jpg  petitesfillestome2.jpg  petitesfillestome3.jpg

Ce que  j’en avais lu m’avait donné envie (belle prouesse marketing) d’en connaître plus sur ces petites filles de décembre.

J’ai mis les titres sur ma liste au père Noël mais j’ai dû attendre mon anniversaire pour que mon souhait soit exaucé.
Tout d’abord, ces livres sont trés beaux. Les couvertures sont superbes, les pages agréables au toucher sont d’un papier bien blanc et un peu épais de qualité tout comme j’aime.

Et me voilà lancé dans cette étrange histoire où un beau matin Laurine fait remarquer à Alicia, dans la cour du lycée où elle est en terminale, une nouvelle élève qui est son parfait sosie …

Dans un premier temps j’ai trouvé ces petites filles un tantinet très émotives, facilement larmoyantes et un peu immatures pour des jeunes filles de 17 ans.
J’avais l’impression qu’elles réagissaient plus comme des préados que comme des jeunes filles de terminale. Je l’avoue, au début ça m’a un peu agacé mais l’histoire prenant forme je me suis laissé entraîner sans grande résistance dans cette aventure, d’autant plus que l’absence de chapitres numérotés incite à ne pas lâcher la lecture.


petitesfillestome1.jpgTome 1, on découvre les personnages, l’intrigue se met en place et on commence à aimer sincèrement ces gamines à qui il arrive une histoire hors du commun.
petitesfillestome2.jpgTome 2, le thriller prend le dessus et on se retrouve plus d’une fois à combattre les larmes qui montent et cette boule d’émotion qui vient se coincer dans la gorge. L’auteur nous maltraite autant que ses personnages et nous sommes complètement embarqués dans un mouvement qui voit Théa, Alicia et Laurine ballottées dans une lutte tumultueuse pour leur vie.
petitesfillestome3.jpgTome 3, on comprend ce qui rattache avec autant de force la petite Laurine à sa sœur Rachel et pourquoi elles sont inséparables. On sait que le plus compliqué reste à faire et on pleure d’impuissance devant la violence des obstacles qui se dressent sans cesse entre ces enfants et leur bonheur.

Alors j’ai vraiment aimé cet excellent thriller, très bien écrit, qui m’a souvent brouillé la vue.

Merci Plume, c’était super !
Maintenant, venez découvrir le site officiel de Corinne Giacometti

 

le blog de jeanluke |
Le jeux Lyrique |
My wOrld |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poesymymy
| La joie de vivre c'est le b...
| L'ATELIER-CAFE de Flor...