Chez Ruegy

Bienvenue chez Ruegy

Le Powèt

Classé dans : Poemes — 3 août, 2008 @ 13:11

Le poète est une conscience universelle emprisonnée dans un cerveau trop étroit et qui hurle la liberté.
                  Aimé Césaire
Maudit, il porte sur le cœur l’enclume du doute sur laquelle se forge une vérité.
Marchand de vent, le poète souffle l’imaginaire dans les yeux du monde.
Marchant devant, il ne se retourne pas, son regard à lui ne voit qu’en dedans.
Fouillant le verbe étalé ou rangé, oublié, occulté, il le délie de sa réalité, en extrait cette substance douce-amère qu’on nomme poésie.

Le poète c’est les quatre saisons, de la première primevère à la plus froide des neiges.
Il est l’herbe tendre dans laquelle on se roule, la rue bouillonnante noyée dans l’ombre des gratte-ciels, l’écolier qui s’évade, la dernière feuille flottant sur le vent de novembre.

Le poète est un clin d’œil, une idée, un ruisseau, l’océan.
Il est partout mais ne se reconnaît pas.
Il est le fou sacrifié, l’Icare brûlant ses mots dans le soleil de la vie.
Le poète ne rêve pas, il se souvient de mille passages.

Il est tout et il sait qu’il n’est rien, le Poète.

23 commentaires »

1 2 3
  1. frederic dit :

    merci pour ton passage chez moi, je laisse un comm ici car je ne peux repondre à ton adresse qui me revient en invalide… tu sais, je n’ai pas oublié ton post du 13 avril dans lequel tu mets à l’honneur mon image. tu en as fait un bel ecrin avec tes mots. sincerement…

    Alors, que tu laisses tes impressions chez moi me touche d’autant plus….

    Amicalement,

    freDeric.

  2. polly dit :

    Superbe ce texte sur le poète… je ne sais pas encore pourquoi il me bouleverse tant mais je devine..

    Est-ce que tu me le prêtes? pour introduire mes cours sur la poésie engagée et le rôle du poète…
    SI tu le veux bien…

    Je viens de le relire: je ne peux pas t’expliquer les picotements, les frissons, l’œil humide… ils sont c’est tout.

  3. ruegy dit :

    freDeric, Je suis trés admiratif de ton travail sur l’image, travail qui ne peut qu’inspirer ceux qui comme moi jouent avec les mots.
    Merci à toi, j’ai toujours beaucoup de plaisir à passer chez toi.

    Polly, merci du compliment.
    Des cours sur la poésie engagée et le rôle du poéte ? Wouah quel programme, c’est dans le cadre d’un atelier ?
    Si ce texte peut te servir c’est volontier que je te laisse l’utiliser.Bises

  4. bigornette dit :

    Superbe ce texte…Le poète , le vrai , le grand est indispensable et la mort d’un grand poète est une énorme perte pour le reste du monde…J’aime les jeux de mots , et les associations d’idées de ce texte…gros bisous…

  5. ruegy dit :

    Merci Bigornette, heureusement les grands poétes nous laissent leur oeuvre en héritage. Même redevenus poussière leur esprit continue de nous ravir. Bisous.

  6. Plume dit :

    J’aime ce que tu dis là … ou plutôt ce que tu écris! ça me touche, ça me parle … bises

  7. La bernache dit :

    Cher Ruegy j’espère que ton com passera chez moi – il y a eu un petit problème apparement – j’en profite pour te dire ce que crois nous pensons tous : un Poète ne meurt JAMAIS car son esprit réside dans sa poèsie , une lumière qui ne s’éteint pas… ;-) )

  8. Dream Volt dit :

    La poésie nous amène plus loin que les voyages,… mais les poètes restent des âmes torturées

  9. ruegy dit :

    Plume je suis sûr que c’est quelque chose que tu dois ressentir. Bises

    La Bernache, oui sans doute, le poète est intemporel. Bises

    Dream Volt, welcome on board. Merci pour ce premier commentaire. La torture de l’impuissance ça doit être ça : une vision et l’impossibilité de changer le cours des choses.

  10. Quichottine dit :

    Tu vois ce matin, je passais.
    Je me demandais s’il y avait quelque chose de nouveau…
    Alors, je te laisse seulement quelques fleurs.
    … et un bisou !

1 2 3

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

le blog de jeanluke |
Le jeux Lyrique |
My wOrld |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | poesymymy
| La joie de vivre c'est le b...
| L'ATELIER-CAFE de Flor...