Chez Ruegy

Bienvenue chez Ruegy

Bienvenue à bord !

« Chez Ruegy » c’est le petit café, face à la mer, dans lequel chacun a une histoire.

Chez Ruegy

Tout près, sur la droite vous apercevrez le port, avec ces hommes et ces femmes qui vont cueillir pour nous des contes et des nouvelles d’ailleurs, d’autres continents.

Si vous tournez un peu plus la tête, vous verrez ce chemin, pas encore bitumé mais déjà pavé de bonnes intentions.
Il vient de la terre et lui aussi nous apporte son lot d’aventures ordinairement humaines.

Ici la déco est faite à la main avec les œuvres de Titouan Lamazou, un artiste voyageur pour lequel j’ai beaucoup d’admiration :
il écrit,
il peint,
il gagne le Vendée-Globe et
il a même navigué avec Eric Tabarly !

 

 

9 commentaires »

  1. nina de zio peppino dit :

    Superbe. Voilà ce que j’ai à dire sur cette nouvelle découverte à travers mes nombreux voyage. Non seulement j’aime le café, mais j’aime venir me poser un peu quelque part…

  2. ruegy dit :

    You’re welcome chère Nina. Je suis trés heureux de te compter parmi mes visiteurs , visiteuses devrais-je dire puisque la gente féminine est bien plus présente dans cette partie de l’univers que les messieurs.
    Ici, il n’y a rien d’autre à faire que d’écouter le doux ressac des vagues et les histoires que la mer nous apporte.

  3. chrystelyne dit :

    Merci Ruegy pour ton accueil chaleureux , pour ce site qui témoigne d’une forte personnalité attachante, généreuse et de talent , ton blog a du caractère, une âme , on se sent bien chez toi !

    dis ! tu m’offres un café ?
    bises chrystelyne

  4. Quichottine dit :

    Ben, voilà…Avec toi, depuis que je te connais, j’ai pris bien plus qu’un café…

    Nous nous sommes assis l’un près de l’autre dans la petite classe…

    Je te regardais, je me disais que tu étais comme un grand frère… et que c’était bien d’avoir un grand frère.

    Tu es comme le lutin bleu… alors, tu ne t’en iras pas.

    Je te garderai près de moi, dans mon coeur.

    Tu m’offres encore un café ?

    Après, tu me parleras de tes rêves et je te raconterai les miens, ceux que nous avons réalisés et ceux qui se sont envolés. Tu veux bien ?

    Je t’avais rapporté une image… plutôt deux…
    Tu les auras en avant-première.

    Tu vois… lorsque tu as le coeur à marée basse
    … pense à ce que tu feras lorsque le voilier pourra enfin se lancer à l’aventure…

    … Je t’embrasse, Ruegy, très fort. Je crois en toi.

  5. Quichottine dit :

    Le voilier n’a pas pris son départ, je crois bien… alors, le voici de nouveau…

  6. ruegy dit :

    merci pour le voilier, splendide :)

  7. chrystelyne dit :

    Petit coup de spleen , je passe chez toi , envie de prendre un café, ou un thé mais thé vert , tu as ? ! il y a des lieux comme ça où il fait bon se pauser entre amis, face à la mer !

    bises
    chrystelyne

  8. ruegy dit :

    Coucou Chrystelyne, prends place et regarde comme la mer est belle avec ses déferlantes qui viennent frapper les rochers pour exploser en geyser d’écume blanche dans le ciel gris. C’est là toute la puissance de l’océan, brutal, sauvage et pourtant majestueux.
    Alors évidemment je peux te proposer un thé vert. J’ai du Long Zhu, un thé vert de Chine que j’ai découvert il y a peu. Je vais te faire l’article comme à la boutique, j’ai toujours un peu de difficulté pour retrouver les subtilités annoncées dans les descriptifs mais laisse ton imagination respirer. Le Long Zhu est un thé d’altitude, ses feuilles torsadées donne souvent un thé fin et parfumé, un peu plus corsé que les feuilles pliées. Rond et délicat, le Long Zhu a ce parfum de terre mouillée après l’orage, très recherché des Chinois.
    J’ai aussi, dans un registre plus fruité, un mélange de thé vert et de pétales de fleurs, parfumé avec des morceaux de pêche blanche, de kiwi et de pastèque. Délicieux et très odorant on peut le boire chaud ou glacé mais en cette saison, le glacé ce n’est pas très approprié.
    Personnellement je te recommande le Long Zhu, avec le temps d’hiver il te réchauffera mieux.
    Déguste et fais le vide.
    Bises.

  9. chrystelyne dit :

    Les vagues , le Long Zhu et ton amitié , je m’abandonne , je me laisse porter et tout va mieux !

    merci !
    bises
    chrystelyne

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

le blog de jeanluke |
Le jeux Lyrique |
My wOrld |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poesymymy
| La joie de vivre c'est le b...
| L'ATELIER-CAFE de Flor...